Voler... qui n'en a pas rêvé?

Alors, pourquoi ne pas devenir pilote privé?

 

  Les brevets

Il existe 2 brevets pour piloter en VFR (visual flight rules, c.a.d. dans des conditions météorologiques relativement bonnes):

- Le brevet de base (BB)
- Le PPL (private pilote license)

Le BB permet de voler seul en tant que commandant de bord sur avion ou planeur à dispositif d'envol incorporé semblable à celui utilisé pour l'examen en vol dans un rayon de 30 km autour de l'aérodrome de départ, hors espaces contrôlés ou réglementés et au dessus du territoire français.

Le PPL, lui, permet de voler avec des passagers sur tout avion ou planeur à dispositif d'envol incorporé dont on possède la qualification de classe ou de type, en France,  et à l'étranger sous réserve de parler anglais...

Ces 2 brevets ne permettent pas d'en faire commerce.
 

Comment avoir ces brevets?

 Le brevet de base (BB)
  • Age minimum : 15 ans
  • Atterrissages/décollages minimums : 20 atterrissages en solo
  • Heures en double commande (instruction) mini : 6
  • Heures en solo (mini) : 4
  • Condition médicale : visite médicale devant un médecin agréé valable 5 ans pour les moins de 40 ans, et 2 ans pour les plus de 40 ans
  • Passage d'un examen théorique simplifié : QCM avec au minimum 75 % de réponses justes.
  • Examen en vol :
    • Interrogation orale (connaissances opérationnelles).
    • Épreuve de maniabilité : Virages plus ou moins serrés, décrochages, atterrissages avec et sans moteur (moteur au ralenti), gestion des pannes...
    • Épreuve de navigation : doit durer au minimum 60 mn sur un parcours désigné par l'examinateur.

Le brevet de base devrait être remplacé dans quelques temps par le LAPL, qui en est, à quelques détails près, l'équivalent européen... Mais pour le moment, il est possible de passer le BB jusqu'en 2018.

La license de pilote privé ( PPL) :

 

  • Heures de vol requises (en tout) : 45
  • Heures en double commande (instruction) : 25
  • Heures en solo: 10 heures dont 5 heures de vol en campagne en solo dont un vol d'au moins 270 km (150NM) en campagne au cours duquel deux atterrissages complets seront effectués sur deux aérodromes différents de celui de départ.
  • Condition médicale : visite médicale devant un médecin agréé valable 5 ans pour les moins de 40 ans, et 2 ans pour les plus de 40 ans
Examen théorique :
QCM d'au moins 120 questions avec au minimum 75 % de réponses justes.
L’examen théorique peut être passé en plusieurs fois mais étalé sur 12 mois maximum. Le candidat a alors 24 mois pour passer l’épreuve pratique et obtenir sa licence PPL.
Epreuves :
  • Réglementation : 30 min
  • Connaissances générales de l'aéronef, Principes du vol : 45 min
  • Performances et préparation du vol, Navigation, Météorologie, Procédures opérationnelles : 1h15
  • Performances humaines et ses limites : 20 min
  • Communication : 20 min
Examen en vol :

Le test tel que défini par le JAR/FCL, comprend 6 sections distinctes :
  • La préparation du vol
  • interrogation orale
  • La maniabilité
  • Les opérations de secours et d'urgence
  • Les procédures d'arrivée et d'atterrissage
  • La navigation
  • enfin, selon les caractéristiques de l'avion utilisé, une partie en rapport avec la qualification de classe
Pour chacun des brevets, vous pouvez avoir des qualifications supplémentaires:

  • Voltige
  • Vol de nuit
  • Remorquage planeurs
  • Largage parachutiste
  • Bimoteur
  • Montagne
  • Hydravion

 
 
 
 
 
 
Renouvellement de la licence

Brevet de base PPL

Le renouvellement de la licence est soumis à certaines conditions :

- Visite médicale valide auprès d’un médecin agréé ET
- 10 heures de vol comme Commandant de bord sur avion ou planeur à dispositif d'envol incorporé dans les douze derniers mois OU
- 5 heures de vol comme Commandant de bord dans les six derniers mois OU
- test en vol devant un instructeur habilité
 
Validité de la licence :
- moins de 40 ans : 2 ans
- plus de 40 ans : 1 an
 
La validité d’une licence est déterminée par la validité des qualifications qu’elle contient et du certificat médical.
La qualification de classe monopilote monomoteur à piston a une validité de 2 ans à partir de la date de délivrance ou à partir de la date d’expiration initiale, si elle est prorogée avant cette date d’expiration.
Prorogation (avant la date d’expiration) :

* Soit un contrôle en vol par un examinateur FE dans les 3 mois précédant l’expiration

* Soit, avoir effectué 12 heures de vol (dont 6 heures en tant que commandant de bord), 12 décollages, et 12 atterrissages dans les 12 derniers mois précédant l’expiration et effectué un vol d’entraînement avec un instructeur de vol FI(A) (Flight Instructor Aircraft).

Renouvellement :

Lorsque la qualification a expiré : il faut repasser, avec un examinateur FE, l’épreuve d’aptitude de la qualification définie dans les JAR-FCL
N'attendez pas, rejoignez nous ! 
Joomla Template - by Joomlage.com